Première maison en 1992

Il y a quelques années,  j’ai réalisé pour ma fille une petite maison à l’échelle 1/12ème. Maison prévue pour accueillir des poupées de la famille « Gladys ». Ces poupées  de 15 cm de haut ont été créées en 1987 et  commercialisées par la marque Delavennat. La petite maison se présentait sous la forme d’une valise qui devait pouvoir être transportée lors de nos déplacements .

p1030021
Valise fermée avec la découpe d’une fenêtre
p1030027
Valise ouverte avec bibliothèque du côté gauche
p1030025
La bibliothèque abaissée laisse la place au lit

Bon, d’accord, le rose était très présent  mais ma fille adorait cette couleur … !!  Il s’agissait moins de réaliser une belle maquette réaliste que de proposer une maison avec laquelle on pouvait véritablement jouer…Quelques détails m’avaient pris du temps lors de la réalisation : après avoir basculé en avant, la bibliothèque se transformait en lit, des vêtements supplémentaires pour les poupées étaient suspendus sur de petits cintres en métal à l’intérieur de l’armoire et quatre ampoules reliées à des piles de 4,5 V bien cachées dans les meubles éclairaient cette petite maison-valise.

A la naissance de ma petite fille, j’ai eu l’idée, et surtout l’envie, de réaliser une autre maison de poupée toujours à l’échelle 1/12, mais de plus grande dimension. Cette maison ne serait pas transportable mais le principe de base serait le même : si le réalisme serait un peu plus poussé que pour la précédente, la solidité serait le maître mot : Romane devrait pouvoir jouer avec tous les meubles et objets divers sans une trop grande crainte de casse.

Mais avant de me lancer dans ce projet, il fallait trouver d’autres poupées. Nous avons réussi à acheter sur des sites internet de vente d’occasion une dizaine de ces poupées Gladys. Les trois générations ont pu être reconstituées : les grands-parents, les parents et les enfants. Elles étaient assez souvent abîmées, leurs vêtements quelquefois déchirés.Mais mon épouse a procédé à leur restauration avec beaucoup de goût, de patience et de souci du détail… !

A partir de là, je pouvais commencer à tracer les plans de la future maison …

 

p1030031

Publicités

Plan de la maison et début de la construction

Je me suis largement inspiré des plans de maison de poupée trouvés sur le site http://www.bricobilly.sitew.com/#MAISONS_BARBIE.A  pour réaliser le plan de la maison à une échelle correspondant à la taille des poupées Gladys, c’est à dire 1/12ème.

Les dimensions extérieures ont été calculées pour permettre d’aménager plusieurs pièces sur trois niveaux tout en tenant compte de l’encombrement que cela allait supposer dans une chambre de petite fille. Nous verrons un peu plus loin que j’ai rajouté un niveau supplémentaire sur le toit … ce qui n’était pas prévu initialement.

Les dimensions donc :

Hauteur 70 cm, Longueur 60 cm (70 cm avec le balcon), largeur 35 cm

J’ai utilisé du médium de 10 mm et de 5 mm d’épaisseur pour réaliser l’ensemble. Les différents éléments ont été collés avec de la colle blanche spéciale bois. Le tout a été peint au rouleau (trois couches) avec de la peinture acrylique blanche.

dsc_0026

 

dsc_0027

Le toit, en deux parties assemblées par une charnière de type piano, possède une moitié relevable pour donner accès à l’étage du grenier. Il  a été réalisé en médium de 3 mm d’épaisseur. La partie mobile peut reposer horizontalement sur les deux cheminées collées sur la partie fixe. Cette position m’a donné  l’idée un peu plus tard de réaliser une terrasse sur laquelle j’ai décidé d’implanter une piscine (peinte en bleu avec des reflets blanc).Ce toit a d’abord été peint en rouge mais j’ai remplacé cette couleur quelques mois plus tard par un gris ardoise plus réaliste.Enfin, une fenêtre de toit (pas prévue au départ, ç’aurait été trop simple !) a été découpée dans la partie fixe et encadrée par de petits rails métalliques de 5 mm d’épaisseur pour une finition correcte. Enfin une parabole a été accrochée à l’une des cheminées… Il fallait bien cela pour pouvoir capter toutes les chaînes de télévision …

 

L’atelier et le matériel

J’avais deux ateliers en fonction du degré de poussière engendré par les travaux : mon garage ou une pièce de l’appartement transformé en atelier de finition.

p1030099
Le garage (chauffé en hiver par un petit radiateur électrique)
p1020290
Dans l’appartement

Quant au matériel, en dehors des outils classiques, pinces, tournevis, marteau, scie, boîte à onglet, vrilles, goujes, râpes, cale à poncer, équerre, compas, rapporteur, étau, etc …j’ai beaucoup utilisé une vieille scie à chantourner (elle a tenu le coup jusqu’au bout même si j’ai « consommé » beaucoup de lames) et bien sûr, la fameuse perceuse »Dremel » avec les accessoires indispensables aux travaux de précision …

p1030100
La scie à chantourner
p1030101
La « Dremel » avec sa colonne et la boîte d’accessoires

Mise en lumière

Je voulais que cette maison puisse briller dans la nuit. Je me souviens, enfant, d’être resté pendant des heures devant la crèche de Noël que mon père avait réalisée. Elle était éclairée par de petites ampoules et le soir venu, quand on appuyait sur l’interrupteur, c’était magique !

Je voulais que Romane éprouve ce plaisir. Sa maison serait donc éclairée …

Mais il m’a fallu ruser pour cacher l’alimentation et les branchements. J’étais loin d’être au bout de mes peines …!

e5
L’alimentation cachée sous le lit                                                                                                               (quatre piles rechargeables de 1,5 V et de 3000 mAh chacune)
e1
Passage des fils pour l’alimentation des cinq ampoules de la partie haute de la maison

 

e3
Le résultat obtenu après la pose des différents éléments, en particulier la gouttière et le plancher qui cachent les fils
e2
Le passage des fils vers la partie basse
e4
Eclairage du premier étage
p1030087
Voilà le résultat

Par la suite, j’ai rajouté des petits éclairages amovibles avec détecteur de mouvement. Le premier dans la partie basse « côté salon » et le deuxième juste au-dessus de la porte d’entrée.

Réalisation d’un socle sur roulettes

Pour que Romane puisse jouer confortablement avec ses poupées, j’ai réalisé un socle pour surélever la maison; mais pour que tous les étages soient accessibles au jeu, il a fallu définir les dimensions de cette « boîte » en tenant compte de la taille de ma petite fille et de la hauteur de la maison …

De plus, je voulais que ce socle soit sur roulettes pour être déplacé facilement d’une pièce à une autre et qu’il soit muni de tiroirs pour le rangement …

Enfin j’ai placé un tapis vert sur le socle et des planches coulissantes dans les tiroirs pour agrandir la surface de jeu …

Voici le résultat :

p1030042
Les planches coulissantes ont une surface correspondant à la moitié de celle des tiroirs.        On peut ainsi jouer ou accéder au contenu du tiroir sans les enlever
p1030076
Roulettes caoutchoutées avec blocage

Le rosier grimpant

Lors d’une fête de famille, j’ai récupéré des petites roses en papier qui avaient servi de décoration de table. Je ne savais pas encore comment j’allais pouvoir les utiliser mais j’étais certain que ces petites fleurs de 5 à 8 mm de diamètre me seraient utiles le moment venu. Et effectivement, quelques mois plus tard, elles se retrouvaient dans la petite maison de Romane sous la forme d’un rosier grimpant…

J’ai d’abord confectionné les branches du rosier avec du fil de fer très fin de couleur verte, puis j’ai découpé dans du papier les feuilles vertes que j’avais au préalable imprimées via mon ordinateur. Ces feuilles de 5 mm de longueur ont été collées sur les branches avec les petites roses. Pour finir, il ne restait plus qu’à coller toutes les branches ainsi parées sur un treillage en bois réalisé avec des baguettes en pin de 3 mm de section …

J’ai terminé cette réalisation en confectionnant un bac rempli de vrai terre dans lequel j’ai inséré ce rosier grimpant et le tour était joué …

p1020285
Un travail de patience
p1020286
En cours de réalisation
p1030082
Le rosier grimpant terminé
p1020972
Installation sur le balcon

 

 

 

 

 

 

 

 

Déménagement

Des heures et des heures de calculs, de « surf » sur internet, de recherches dans les magasins de bricolage. Des heures et des heures de découpage, de ponçage, de collage. Des heures et des heures de travail … mais aussi de plaisir …!

Nous sommes le 30 septembre 2016. J’ai commencé cette petite maison il y a plus de deux ans … Elle est terminée et le moment est venu d’en faire cadeau à Romane … J’aurais pu bien sûr rajouter d’autres meubles, d’autres objets … J’avais encore des idées … mais il fallait bien mettre un point final à cette réalisation.

Désormais cette maison serait « La maison de Romane »…

La petite maison  a été vidée de ses meubles et de ses occupants. Puis elle a pris place dans deux grands cartons pour effectuer un long voyage dans de bonnes conditions.

Le 1er octobre 2016, Romane a installé toute la famille poupée dans sa maison …

Mais …elle a tout de suite passé commande d’autres meubles  car la demoiselle sait compter :  il y a 6 poupées adultes et seulement 4 chaises … Je vais devoir me remettre au travail …!

Un anniversaire et bientôt Noël

Romane m’a passé une commande par téléphone :

Elle souhaiterait avoir un sapin de Noël miniature pour le placer dans la salon de la petite maison de poupée … et un gros gâteau au chocolat … enfin un gros gâteau en miniature …

Alors, bon, je me suis mis au travail … Je n’ai pas encore fabriqué les chaises manquantes mais le sapin, c’est quand même plus pressé …

p1030156
Les deux piles AA sont cachées dans le  coffret et un bouton permet d’allumer ou d’éteindre la mini guirlande électrique … Les cadeaux sont factices puisque le vrai Père Noël n’est pas encore passé …!

 

p1030153

p1030152
Les mini-gâteaux réalisés en bois et peints avec un mélange de peinture acrylique et de colle blanche pour donner un aspect plus « moelleux » …! Il y a trois bougies sur le gâteau rose … Ainsi les habitants de la petite maison pourront fêter l’anniversaire de Romane dans le courant du mois de décembre …